L'utilité des pédales du piano

in #hive2 months ago

image.png
Mais à quoi peuvent servir ces pédales sous le piano ?

Je le concède, je ne suis pas un mélomane averti mais comme, tout un chacun, j'aime bien la musique et, tout particulièrement celle du piano.
Cela caresse l'oreille et c'est un plaisir des sens et lorsque l'on sait qu'il faut des années de pratique acharnée pour dompter cet instrument l'on ne peut en être que plus admiratif.

Un piano est composé de touches (en principe 88 touches dont 36 noires), de marteaux (qui viennent frapper les cordes), de cordes, d'étouffoirs (pièces, souvent en feutre, qui viennent se plaquer sur les cordes) et ... de 3 pédales.

Jouer des 2 mains est déjà quelque chose qui me paraît extrêment difficile mais si, en plus, il faut faire des choses avec ses pieds alors là je suis baba devant la coordination nécessaire ! 🙃. C'est vraiment trop pour moi.

Mais finalement savez-vous à quoi servent ces 3 pédales ? Non ? et bien voici de quoi alimenter votre curiosité.

Utilité des 3 pédales

Le fonctionnement d'un piano (au passage inventé par un certain Bartolomeo Cristofori ... que quasiment personne ne connaît aujourd'hui) est assez simple.
En tapant sur une touche on actionne un marteau qui vient frapper la corde correspondante et la faire vibrer ... ce qui produit un son !

Ceci étant, le pianiste, dispose également de pédales qu'il actionne avec ses pieds. Avec un peu d'observation, l'on en déduit rapidement que ces 3 pédales sont utilisées pour moduler le son produit et donner une autre tonalité à l'interprétation de l'artiste.

Passons en revue leur rôle respectif :

La pédale de gauche, également appelée pédale douce permet, comme son nom le sous-entend, de faire naître un son plus doux en en modifiant la tonalité.
Cela est rendu possible car il y a déplacement des marteaux vers la gauche afin qu'ils ne puissent plus frapper que deux cordes sur les trois reliées à chaque touche.

La pédale de droite, c'est la pédale forte qui maintient soulevés les amortisseurs des notes jouées. Cela même après que les touches aient été libérées ce qui aboutit à continuer de les faire résonner donc d'avoir un son tenu.

La pédale du milieu, aussi connue sous le nom de sustain (pédale de soutien), est celle qui permet de prolonger les notes jouées. Cela est possible du fait que les amortisseurs des cordes touchées se trouvent être soulevés.
Cette façon de procéder permet de prolonger des notes tout en jouant d'autres qui, elles, ne seront pas amorties.

Décidément, l'interaction avec les pédales est du grand art !
On a bien gagné le droit d'écouter un morceau joué par un jeune prodige :

Sort:  

Une belle parenthèse musicale