La révélation des hublots d'avions ...

in hive •  last month 

Il y a quelques temps (en 2018), lors d'un voyage au Japon, j'ai pris une photo de ma sœur qui se trouvait côté hublot de l'avion.

image.png
Par souci discrétionnaire envers ma sœurette, j'ai coupé volontairement la photo ... surtout que c'est le hublot qui nous intéresse ! 😁

Jusque-là rien de bien extraordinaire sauf que, récemment, en compulsant mes photos-souvenirs de ce fabuleux voyage, je suis tombé en arrêt devant une évidence : la forme des hublots !

Cela ne m'avait pas frappé jusqu'à ce moment précis. Mais soudainement, je constatais qu'ils étaient ovales ou rectangulaires de forme ovoïde (à vous de choisir la description qui vous paraît la plus appropriée 😉).

Bien sûr, il n'en n'a pas toujours été ainsi et je me souviens des caravelles (dont la première a volé au milieu des années 1950) qui présentaient des hublots de forme ... triangulaire.

Mais cela c'était hier ... et même avant-hier 😁. Désormais, les avions modernes sont dotés de hublots ovoïdes.

L'on peut se demander pour quelles raisons ce changement ? Certes, la surface extérieure visible est désormais plus grande et c'est toujours bien agréable de voir ce qu'il se passe dehors.

Mais, soyons honnête, ce n'est pas la raison principale.

Dans un avion commercial, ce qui compte en premier c'est la sécurité des occupants. Les hublots ovoïdes, qui ne présentent pas d'angles, participent à celle-ci en assurant une meilleure répartition des contraintes de pression qu'ils doivent supporter.

Pour faire simple, plus un avion monte en altitude plus la pression diminue. Ceci est notamment dû au fait que la densité de l'oxygène dans l'air baisse ... il devient alors de plus en plus difficile de respirer (les alpinistes connaissent bien ce phénomène).

Pour gommer cette difficulté il est nécessaire d'augmenter la pression à l'intérieur de l'avion. C'est pour cela que l'on parle de cabine pressurisée.

La pression à l'intérieur des avions correspond alors à l'altitude-cabine (équivalente à celle connue entre 1.800 et 2.400 m). Ceci afin de garantir un certain confort aux passagers.

A 10.000 m (qui est l'altitude moyenne à laquelle volent les avions modernes) la pression à l'intérieur se trouve être trois fois plus importante que celle du dehors.
Cette différence de pression fait "enfler" la carlingue et n'est pas sans conséquences sur les hublots.
La forme ovoïde (mais la ronde convient également) amène une répartition uniforme des contraintes sur le hublot empêchant la formation des microfissures qui, à la longue pourrait amener une rupture de la vitre avec des conséquences désastreuses liées à la dépressurisation de l'avion.

Mais l'avenir (celui qui existera après la crise sanitaire du Coronavirus) est peut-être aux avions sans hublots. Ces derniers pouvant être remplacés par des écrans digitaux sur lesquels seraient projetés les paysages externes filmés par des caméras très haute résolution.
La compagnie Emirates semble être dans cette logique.

Wait and see 👓 ...

Pour en savoir plus et/ou mes sources :

Authors get paid when people like you upvote their post.
If you enjoyed what you read here, create your account today and start earning FREE STEEM!